La petite histoire d’un grand CPE

Le CPE est un service de garde pour les employés du Technopôle Angus.  Nous sommes situés au 2830 Gilford dans l'arrondissement Rosemont.    

Bien que relativement récente, l’histoire du CPE Cœurs de l’île regorge de moments forts et d’événements divers et ce, dans le but de permettre aux petits qu’elle accueille de s’épanouir et de grandir dans un environnement sain et combien enrichissant.


Il était une fois, il n’y a pas si longtemps, des parents très travaillants qui voulaient ce qu’il y avait de mieux pour leurs enfants.
1990 Un comité de parents, aidé par le programme Accès-Égalité de la Ville de Montréal, fait des démarches pour l’ouverture d’un service de garde dans le Vieux-Montréal pour répondre aux besoins des travailleurs du secteur. 

1992 C’est le 3 mars qu’a lieu l’ouverture officielle. Le service de garde est locataire d’un espace dans un édifice de la Ville de Montréal et paie un loyer modique à la Ville. Le CPE a un permis de  45 enfants dont 20 poupons. Suite à un concours, le nom devient Garderie Cœurs de l’Île. Toutefois, à cette époque, le Ministère donne peu de subvention aux garderies et les frais de garde des parents sont à 20 $ par jour. Dès septembre 1992, toutes les places sont occupées. Les parents sont rassurés de savoir leur enfant près de leur milieu de travail, dans des locaux agréables et sécuritaires et où les soins sont exceptionnels. Le personnel y est formé et attentionné. Le programme éducatif est stimulant. 

1993 Des parents bénévoles aident à aménager la cour du CPE en installant un carré de sable, en délimitant un coin jeux avec un revêtement de dalles de béton. 

1997 En juin, c’est la création du Ministère de la Famille et de l’Enfance. Le nom change de garderie à Centre de la Petite Enfance (CPE) Le gouvernement met sur pied le programme pour les places à contribution réduite à 5,00$ par jour. Les CPE peuvent maintenant avoir accès à de nouvelles subventions pour combler les coûts et les places augmentent dans les CPE.

1999 En octobre, le CPE fait la demande au Ministère afin d’avoir 20 places supplémentaires. En fait, avec les nouvelles formes de subventions, le service de garde n’est plus viable à cause de sa petite taille. 

2001 Agrandissement terminé : réaménagement de la cuisine et ouverture de 20 places supplémentaires : le permis est maintenant à 63 enfants dont 10 poupons. Les coûts de l’agrandissement sont de 190 000$. De ce montant, uniquement 35 000$ provient du Ministère par une subvention. Le CPE puise 30 000$ dans ses réserves, il contracte un prêt de 132 000$. 

2004 Réaménagement de la cour en coins:piste cyclable, coin de sable, coin de motricité, coin jeux de table et bricolage. Les coûts, de 27 000$, sont entièrement défrayés par le CPE.En octobre, des rumeurs de vente du bâtiment qui loge le CPE sont persistantes. Afin de débattre de solutions possibles, le CA forme un comité interne pour la relocalisation.

2005 Pour faire face à l’éviction, diverses possibilités sont étudiées, mais les coûts d’un déménagement, relocalisation sont très élevés. Le CPE reçoit par lettre recommandée un avis d’éviction : le bâtiment doit être libéré en décembre 2006.

2006 Le Conseil d’administration présente un plan d’affaire à son partenaire la Ville de Montréal et au Ministère de la Famille. Suite à plusieurs rencontres, hypothèses et planifications budgétaires, le Conseil d’administration opte pour une construction nouvelle dans l’arrondissement Rosemont la Petite Patrie où un terrain de 20 000 pieds carrés est disponible dans le Technopole Angus.Août 2006, l’architecte est engagé. 

2007 Le 5 avril, le Ministère de la Famille autorise le projet d’implantation/relocalisation du CPE.C’est le 5 novembre que débute la construction de la nouvelle installation par la phase de décontamination du terrain. 

2008 C’est le 11 avril 2008 que le CPE prend possession de ses nouveaux locaux au 2830 Gilford et que le déménagement du matériel et des équipements a lieu.  Budget de 1.5 Million provenant à grande partie du Ministère de la Famille, un peu des surplus cumulés du CPE et d'une contribution exceptionnelle de la Ville de Montréal d'un montant de 300 000$.  Le 15 avril 2008, les enfants prennent possession des nouveaux locaux. Les aménagements extérieurs (l’aire de jeux, le stationnement, l’aménagement paysager) seront terminés le 27 mai.

2009-2010 Les parents participent par des corvées à l’aménagement paysager, à la finition de la cours. Des corvées de nettoyage et plantation d’arbres sont faites, L’organisme SOVERDI et l’école d’horticulture du Jardin Botanique sont sollicités pour le gros des travaux et l’installation d’un mur végétal afin de couper les grands vents extérieurs et rendre la cour extérieure plus belle et sécuritaire pour les enfants. 

2010-2012 Le CPE continue de fonctionner à plein, son taux d’occupation est au maximum. La pédagogie « Accueillir la petite enfance » est appliqué au CPE, les locaux sont organisé en coin de jeu, les enfants font des ateliers. La salle de motricité est occupée à faire bouger les enfants et les différents parcs du quartier reçoivent les enfants.  

Depuis l’ouverture plus de 1000 enfants ont fréquenté le CPE et nous comptons offrir encore pour de nombreuses années des services de qualité ! Depuis la création de la corporation, du conseil d’administration fondateur à aujourd’hui, il y a eu plus de 150 parents bénévoles et employées qui ont donné du temps pour administrer le CPE et participer à des actions bénévoles.

2014 De plus, en aggrandissant notre bâtisse depuis septembre 2014 nous sommes heureux d'accueillir 80 enfants!