Historique du CPE

La création

En 1977, les efforts d’un groupe de parents pour l’implantation d’une garderie à but non lucratif à La Pocatière sont récompensés. Environ quinze enfants fréquentent le service. Le personnel est composé d’une directrice qui travaille aussi comme éducatrice, d’une éducatrice, d’une cuisinière et d’une aide éducatrice pour remplacer les pauses. Les tâches d’entretien ménager, lavage, etc. sont effectuées bénévolement par les parents. La garderie ferme ses portes durant la période estivale, soit durant deux mois. En 1978, à cause des difficultés financières de l’organisation, le conseil d’administration propose la fermeture en assemblée générale, mais la proposition est rejetée. En 1979, la garderie déménage dans des locaux loués sur la route 132. 

Du service à l'année longue

En 1981, la garderie se porte acquéreur d’une maison unifamiliale située au 405, 10ième avenue. Dorénavant, la garderie sera ouverte à l’année. Nous occupons toujours ces locaux! En 1986, vingt-cinq enfants fréquentent quotidiennement la garderie.   En 1989, une demande d’augmentation de capacité d’accueil est acceptée. La garderie passe de trente à quarante-six places. En 1991, autres difficultés financières. Un plan de redressement est mis sur pied avec la collaboration de l’Office des Services de Garde à l’Enfance. Des rénovations majeures, dans les locaux et la cour extérieur, seront effectuées. Une directrice et une commis secrétaire seront embauchées à temps plein. 
    

Diversification

En 1992, la garderie diversifie ses services de garde. Elle obtient un permis d’agence de services de garde en milieu familial de cinquante places. Son nom est alors changé pour : Les Services de garde La Farandole. Les tâches administratives augmentent, ce qui justifie l’embauche d’une responsable des services de garde en milieu familial. Durant les années subséquentes, Les Services de garde La farandole connaissent une accalmie. La santé financière s’améliore, l’occupation des services de garde augmente. Le permis du milieu familial passe de cinquante à cent cinquante places.

Une nouvelle ère

En 1997, des changements importants s’effectuent pour les services de garde accrédités : le Ministère de la Famille et de l’Enfance est créé pour remplacer l’Office des Services de garde à l’Enfance. Les centres de la petite enfance remplacent alors les garderies à but non lucratifs. On assiste ensuite à l’instauration, dans les CPE, des places à contribution réduite, communément appelées les places à 5$. La popularité de cette nouvelle mesure gouvernementale est immédiate. Pour répondre à la demande croissante, le CPE a envisagé plusieurs possibilités, dont l’agrandissement de l’édifice sur la 10ième avenue ainsi que l’opportunité de réaliser une nouvelle construction. Il a été décidé de se porter acquéreur de l’immeuble qui a surtout été connu pour avoir abrité les bureaux du CLSC Les Aboîteaux jusqu’en 1994. Nous avons donc négocié avec le propriétaire, c’est-à-dire le Ministère des affaires sociales, un prix de vente qui nous semblait juste et raisonnable de 1$. Le CPE embauche un chargé de projet et un architecte pour concrétiser l’aménagement de cette nouvelle acquisition. En janvier 2001, le projet est finalement accepté par le Ministère. Nous pouvons ainsi finaliser nos démarches pour l’ouverture de cette 2ième installation.   Cette nouvelle installation a une capacité d’accueil de quarante-quatre enfants. Le CPE compte alors vingt-cinq personnes à son emploi. Le siège social du CPE sera dorénavant situé à la cette installation, ce qui permet de libérer plus d’espace à l’installation de la 10e Avenue.   

Les temps modernes

En 2006, la création des bureaux coordonnateurs centralise la gestion des milieux familiaux reconnus et La Farandole obtient le mandat pour la MRC de Kamouraska. Aujourd’hui, les services de garde La Farandole accueillent 86 enfants dans nos CPE de La Pocatière et 240 enfants dans les milieux familiaux reconnus, dans la MRC du Kamouraska.